Au cours des dernières décennies, des milliers de personnes se sont investies à titre de ressources de type familial (RTF) ou de ressources intermédiaires (RI) et, par leur engagement, elles ont participé au premier chef au succès de la désinstitutionnalisation de certains services sociaux et de santé au Québec. Ces ressources ont développé, avec beaucoup de courage et de générosité, un réseau non institutionnalisé, flexible et efficace, résolument centré sur les personnes qu’elles accueillent et dont elles prennent quotidiennement soin, qu’ils s’agissent d’adultes ou d’enfants. (cliquer sur le titre pour lire la suite)…

 

« Faisant preuve d’une détermination sans faille, les ressources ont adhéré au projet emballant que nous leur proposions, elles se sont donné les moyens de se faire entendre, de se faire respecter et, aujourd’hui, elles sont en train de s’affranchir du joug des établissements publics et de changer le cours des choses. C’est ça la force d’un regroupement. » (cliquer sur le titre pour lire la suite)..